Total de visualitzacions de pàgina:

dimarts, 19 d’agost de 2014

Stop au racket fiscal !

Stop au racket fiscal !

La Fédération Nord Catalane du Partit Nacionalista Català communique :
Beaucoup de ménages ont du mal à boucler leur fin de mois, les avis d’imposition IRPP arrivent… Le PNAC s’interroge sur le bien fondé de la pression fiscale considérable dans l’État français.
TVA, taxe d’habitation, taxe foncière, impôt sur le revenu, « Taxe d’aménagement » pour les nouvelles acquisitions foncières (l’ancienne taxe locale d’équipement), frais notariaux et quote-part de l’État, droits de successions etc. sans parler de l’arnaque des radars routiers et du prix excessif des parkings qui finissent de liquider les centres villes au grand bénéfice des supermarchés…
Vivons-nous dans un État de l’ex-URSS ?
Tout l’argent récolté dans notre région nord-catalane serait mieux employé au bénéfice du peuple nord-catalan dans un objectif d’investissement local, dans un soutien aux jeunes entrepreneurs afin d’entretenir un tissu économique local fer de lance de la création de richesse, donc d’emplois.
C’est nous qui payons et bien nous voulons décider ! Le PNAC revendique la création d’une région catalane au statut particulier, une Région bénéficiant d’une politique fiscale raisonnable ayant comme objectif le soutien de la relance économique locale et le bien être public.
Avec le PNAC : Vivre, travailler et décider au pays !
Perpignan, 19 août 2014.


dimarts, 5 d’agost de 2014

Les dégradations à la Porte des Pays Catalans

Les dégradations à la Porte des Pays Catalans 

Communiqué de la Fédération régionale du PNAC (5 août 2014) :

Des inconnus ont taillé le mât qui supportait le drapeau catalan, dérobé la plaque commémorative ainsi que toutes les pièces que le monument contenait : plans, coupures de journaux, fichiers de la construction de la Porte. Ils ont peint une inscription « signée » :

« INFÂMES SÉPARATISTES - VOUS AIMEZ BRULER DES DRAPEAUX FRANÇAIS –FN »

Il va de soi que le PNAC condamne vigoureusement ces actes qui révèlent l’existence en Catalogne du Nord d’un anti-catalanisme jusqu’alors latent.

Cependant, on peut se poser un certain nombre de questions :
Manipulation ? Qui faut-il incriminer réellement ? Nationaliste français d’extrême droite ou jacobinisme d'extrême gauche ?
Ne perdons pas de vue que tous deux sont des ennemis viscéraux de notre identité.
Nous attendons les résultats de l'enquête de la Gendarmerie, en espérant qu’elle ne sera pas classée sans suite…
Le PNAC demande aux Nord-Catalans de rester vigilant contre toutes les attaques portées contre notre communauté et de ne pas se laisser endormir par les discours lénifiants des « républicains tricolores ».




                        Les degradacions a la Porta les Països Catalans 

Comunicat de la Federació regional  del PNAC (5 agost 2014)
Han tallat el pal que portava la Senyera, arrencat la placa commemorativa, robat totes les peces que contenia el monument: plans, articles de diaris, arxiu de la construcció de la Porta, i deixat una inscripció pintada i firmada al:
« INFÂMES SEPARATISTES - VOUS AIMEZ BRULER DES DRAPEAUX FRANÇAIS –FN »
És clar que el PNAC condemna aquests actes que palesen l’existència a Catalunya Nord d’un anticatalanisme fins ara latent.
Tanmateix preguntem:
Manipulació? Qui cal incriminar realment? L'extrema dreta nacionalista francesa, o l'extrema esquerra francesa jacobina?
No hem de perdre de vista que tot dos són enemics de la nostra identitat.
Esperem els resultats de l'enquesta de la gendarmeria.
De moment el PNAC demana als nord catalans que siguin vigilants contra tots els atacs portats contra la nostra identitat.

Partit Nacionalista Català (PNAC).