Total de visualitzacions de pàgina:

divendres, 27 de febrer de 2015

Le PNAC condamne les attaques des bus de la ville

Le PNAC condamne les attaques des bus de la ville
Perpignan le 27/2/15

Les pouvoirs publics se révèlent incapables d’apporter des solutions efficaces à l’insécurité dans la ville de Perpignan. Les boutiques ferment, les bus, les pompiers sont victimes d’embuscades. Les citadins ont le sentiment d’être abandonnés. Les effectifs de police sont ridiculement bas et affectés à des tâches contestables. En revanche, les responsables politiques profitent bien de leurs prébendes. On se demande à quoi bien sert ce parti « catalaniste » Unitat Catalana qui s’érige en défenseur des Catalans ? Il profite de la soupe comme les autres ! Perpignan a des allures de Far West. Les citoyens doivent prendre conscience de cette situation et constituer des comités de vigilance. Ne nous y trompons pas: ni l’État colonialiste français ni les alternances des partis politiques n’y changeront quelque chose. La solution ne peut venir que de nous-mêmes.